Psychothérapie Conseil RH

Formation à la Clarification

Formation à la Clarification

Qu’est-ce que la Clarification ?

La Clarification du Mental est une méthode de communication entre individus conscients: "un face à face très codifié et très épuré qui favorise la compréhension ". C'est une approche savamment construite à partir des traditions philosophiques orientales les plus anciennes et des découvertes les plus récentes et avancées en matière de communication. Elle se base sur des éléments théoriques et pratiques 

Elle permet de redécouvrir la liberté d'être dans la relation aux autres . Elle favorise la capacité d'une personne à faire des choix et à prendre des responsabilités nouvelles pour sa vie.

Historique

 La Clarification a été créée en Californie en 1965 par Charles Berner (1929- 2007) qui par ses recherches empiriques en a développé les fondements et la pédagogie. Elle fut introduite en France en 1993 par le pionnier du développement des psychothérapies humanistes, Jacques de Panafieu (1930-2001).

Elle a été augmentée des conceptions et des savoirs de divers théoriciens et praticiens dont Lawrence Noyes vivant actuellement aux USA qui fut l’assistant de Charles Berner. Lawrence a formé, certifié et supervisé Véronique Cherki qui a développé en France un cursus certifiant à la Clarification du Mental.

Communiquer profondément cela s’apprend et se pratique comme un savoir-faire. Le travail en dyades est caractéristique de cet enseignement, c’est également une pratique. La relation à l’autre, est essentielle pour évoluer, apprendre, développer sa conscience et ses choix.

La Clarification peut être utilisée pour accompagner des crises temporaires ou des quêtes plus profondes . Elle permet des régler de manière brève des crises et de rechercher des solutions rapides et particulièrement efficaces. Elle propose un accompagnement de longue durée pour les problèmes chroniques ou en profondeur.

 La Clarification de la conscience de soi permet de comprendre comment nous créons notre monde et d’agir sur notre mental. Le but de la Clarification est la dissolution de nos constructions mentales. Comme pratique d’exploration ou de connaissance de soi, elle se propose de nous faire renouer avec nos choix authentiques.

 Ces techniques semblent simples mais elles nécessitent un entraînement, un apprentissage. Par exemple, dans un travail de clarification de  la culpabilité, de la honte, des limites on utilise des techniques d’approfondissement sur des aspects déterminés, entraînant des répétitions,  le processing.

 

Les piliers de la Clarification

  1.  L’éthique : un cadre de sécurité tenu par le clarificateur.

    Sans cet aspect, la Clarification ne peut fonctionner. L’éthique sert les personnes dans leur développement et leur garantit une sécurité indispensable pour dépasser les différents obstacles personnels  auxquels ils auront à faire face. Elle permet également aux clarificateurs d'épouser une place juste et clairement codifiée Cette partie est essentielle et son respect obligatoire.

  2.  Le contact entre deux êtres conscients

    Tout au long du processus l’accent est mis sur la qualité du contact entre les deux individus, car c’est de cette relation que dépend en grande partie l’efficacité de la méthode. Cette transformation en vue de la réalisation de ce but ne se produit que dans le contact à l’autre (en tant qu’être conscient).

    Issu de traditions orientales, ce fondement pose que deux êtres doués de conscience établissent une relation croissante et profonde.

    Le rôle du clarificateur, par sa qualité de présence et son corpus d'outils , va accompagner l’individu à découvrir ses conditionnements et à s’en dégager. La tâche du clarificateur est double : 

       1) Un travail sur soi dans l’optique de se dégager de son propre mental et de devenir un être conscient
       2) L’apprentissage et l’utilisation des outils d’aide, de la communication, des techniques.

  3.  Le processing : une technique d'approfondissement respectueuse du rythme de la personne

    La technique du processing consiste en des répétitions systématiques d’instructions précises. L’objectif est de donner de la sécurité à la personne et d’aller un peu plus profondément à chaque fois sans forcer et à son rythme.

  4.  Le cycle de Communication : les conditions optimums pour entrer dans une relation où l'écoute et la compréhension deviennent possibles et réalisables.

    La plupart des constructions mentales naissent de communications bancales, tordues, non abouties. Pour que l’aide aboutisse, il est nécessaire d’assainir les communications et d’éviter leurs pièges.

    Pour cela nous utiliserons le Cycle de communication. L’instructeur donne une instruction et l’autre, cherche à y répondre comme il peut. C’est ici, que tombent les illusions. On parle de cycle car il s’agit d’une boucle qui passe par plusieurs phases précises. Elle doit être refermée au bon moment et de manière idoine. Le Clarificateur est responsable du « bouclage »de chaque cycle de communication.